« yves-de-chartres-198 »


Général

  •  
    Yves, évêque de Chartres

  •  
    Gilbert, chancelier de doyen de Tours

  •  
    après 1108/01 - avant 1109/07/15

  •  
    [1108-1109 ? avant le 15 juillet]

  •  
    Lettre

  •  

    Ivo, Dei gratia Carnotensis Ecclesiae minister, Gisleberto(1), bonae spei fratri et multiplici honore sublimi, salutem.

    Noverit dilectio tua mihi et coepiscopis nostris Parisiensi et Suessionensi(2) litteras a domno papa directas, quibus praeceptum est nobis ut te et Gaufridum concanonicum tuum usque ad idus Julii(3) in competenti loco ad audientiam nostram convocemus et causam quam adversum te habet praedictus Gaufridus de praepositura Suobrii(4)(a) rationabiliter decidamus. Locum itaque Stampis(5) statuimus, ad quem locum unusquisque vestrum poterit personas negotio suo necessarias adducere et intrepide suas actiones exercere. Diem vero idus Julii denotavimus(b) ; et ad locum illum et diem, ea auctoritate qua nobis praeceptum est, te invitamus et si ad vocationem nostram venturus sis certos nos ad praesens fieri flagitamus. Vale.


  •  
    Sodobrii A 
  •  
    denominamus MT.

  •  
    Neveu de l'archevêque de Tours Raoul II (voir lettre 73), chancelier et doyen de Tours. On ignore de quelle affaire il s'agit ici, la lettre du pape n'est pas conservée ; on retrouve ce personnage au moment de la succession de Raoul en 1118 : Gilbert obtint les suffrages des clercs et du peuple, mais se trouva en conflit avec Gautier, chantre de Saint-Martin, soutenu par les évêques voisins. La lutte fut violente, on en vint aux armes et aux violences. L'affaire se termina devant le pape : Gilbert obtint gain de cause et Hildebert le consacra, sans doute en 1119. Il mourut en 1125. GC, t. 14, col. 76. Chroniques des comtes d'Anjou et des seigneurs d'Amboise, éd. Halphen et Poupardin, Paris, 1913, p. 112-113.
  •  
    Galon (1104-1116), voir lettre 102 ; pour Soissons, si cette lettre est bien de 1109, Lisiard de Crépy (1108-vers 1126). Son prédécesseur Manassès, d'abord évêque de Cambrai (1093-1103), transféré par Pascal II à Soissons en 1103, est mort en 1108.
  •  
    15 juillet.
  •  
    Suèvres, cant. Mer, arr. Blois, Loir-et-Cher, prévôté dépendant du chapitre de Saint-Martin de Tours. Abbé Marcel Rivard, Histoire d'une prévôté, Suèvres, ombilic des Gaules, Blois, 1958.
  •  
    Étampes, arr. Essonne.

  •  
    Avranches, BM 243, 106v
  •  
    Montpellier, Ecole de médecine H 231, 74
  •  
    Troyes, BM 1924, 34

  •  

    Yves, par la grâce de Dieu ministre de l'Église de Chartres, à Gilbert, frère de bonne espérance et élevé en toutes sortes d'honneur, salut.

    Sache ta dilection qu'une lettre a été envoyée par le seigneur pape à moi et à mes confrères les évêques de Paris et de Soissons, par laquelle il nous a été prescrit de vous convoquer à notre audience, toi et Geoffroy ton collègue chanoine, d'ici les ides de juillet dans un lieu adapté et de régler selon la raison la cause qu'a contre toi ledit Geoffroy à propos de la prévôté de Suèvres. C'est pourquoi pour le lieu nous avons choisi Étampes, lieu vers lequel chacun de vous peut amener les personnes nécessaires à son affaire et s'occuper sans craintes de sa défense. Quant au jour, nous avons fixé le jour des ides de juillet ; et nous te convoquons en ce lieu et en ce jour, selon l'ordre qui nous a été prescrit, et nous te demandons avec insistance de nous faire savoir avec certitude dès à présent si tu te présenteras à notre convocation. Adieu.

Informations

Acte

admin ydc (IRHT), dans  Yves de Chartres

Lettres d'Yves de Chartres, éd. G. Giordanengo (agrégée de l'Université), éd. électronique TELMA (IRHT), Orléans, 2017 [en ligne], acte n. 21136 (yves-de-chartres-198), http://telma-chartes.irht.cnrs.fr/yves-de-chartres/notice/21136 (mise à jour : 21/09/2017).