« yves-de-chartres-146 »


Général

  •  
    Yves, évêque de Chartres

  •  
    Daimbert, archevêque de Sens

  •  
    après 1090 - avant 1116

  •  
    n.c.

  •  
    Lettre

  •  

    Daimberto, Dei gratia Senonensi archiepiscopo, Ivo, humilis Ecclesiae Carnotensis minister, cum debita reverentia servitium.

    Notum facimus vestrae paternitati quod clerus et populus Parisiensis Ecclesiae voto et voce domnum Galonem, Belvacensi Ecclesiae consecratum, in episcopum elegerunt(1) et ipsam electionem, cum litterarum astipulatione missis ex clero idoneis personis, praedicto episcopo praesentantes ut pastoralem praedictae Ecclesiae curam susciperet humiliter et devote petierunt. Sed quia translationes episcoporum, necessitate urgente(2), metropolitani auctoritate et summi pontificis dispensatione fieri oportet, nos, quantum in nobis est eidem electioni assensum praebentes, paternitati vestrae suggerimus quatenus, eidem electioni astipulando, a domno papa postuletis ut praedictum episcopum per manum vestram transferri praecipiat, cum propriam sedem obtinere non valeat. Ita enim et vestrum ministerium honorificabitis et, Ecclesiae desolatae solatium praebendo, eligentium et electi dilectionem(a) vobis arctius astringetis. Et in hoc consilium vobis damus ne, si alio exitu res proveniat, Ecclesiae vestrae dignitas in aliquo minuatur et mutua charitas non tam firmo vinculo colligetur. Valete.


  •  
    devotionem éd.

  •  
    Voir lettres 144, 145, 260.
  •  
    Voir lettre 144. Necessitate urgente conforte l'argumentation.

  •  
    Avranches, BM 243, 82rv
  •  
    Montpellier, Ecole de médecine H 231, 56rv
  •  
    Troyes, BM 1924, 119v
  •  
    Auxerre, BM 69, 57

  •  

    À Daimbert, par la grâce de Dieu archevêque des Sénonais, Yves, humble ministre de l'Église de Chartres, le service avec la révérence qui lui est due.

    Nous faisons savoir à votre paternité que le clergé et le peuple de l'Église de Paris ont élu comme évêque, par leur vœu et leur voix, le seigneur Galon, consacré pour l'Église de Beauvais et, ayant envoyé des personnes qualifiées du clergé avec la confirmation d'une lettre, ils ont demandé humblement et dévotement audit évêque, en lui notifiant cette élection, d'accepter la charge pastorale de ladite Église. Mais comme les tranferts d'évêques, en cas de nécessité pressante, doivent se faire avec l'autorité du métropolitain et une dispense du souverain pontife, nous, en apportant notre accord à cette même élection autant qu'il est en notre pouvoir, nous suggérons à votre paternité de demander au seigneur pape d'ordonner, avec la confirmation de cette même élection, que ledit évêque soit transféré par votre main, puisqu'il ne peut occuper son propre siège. Car vous ferez ainsi honneur à votre ministère et, en offrant à l'Église désolée une consolation, vous resserrerez plus étroitement l'affection des électeurs et de l'élu envers vous. Et nous vous donnons ce conseil dans le but d'éviter que, si l'affaire en arrive à une autre issue, la dignité de votre Église ne soit rabaissée en quoi que ce soit et que la charité mutuelle ne soit attachée par un lien moins solide. Adieu.

Informations

Acte

admin ydc (IRHT), dans  Yves de Chartres

Lettres d'Yves de Chartres, éd. G. Giordanengo (agrégée de l'Université), éd. électronique TELMA (IRHT), Orléans, 2017 [en ligne], acte n. 21083 (yves-de-chartres-146), http://telma-chartes.irht.cnrs.fr/yves-de-chartres/notice/21083 (mise à jour : 21/09/2017).