« yves-de-chartres-39 »


Général

  •  
    Yves, évêque de Chartres

  •  
    Anselme, archevêque de Cantobéry

  •  
    après 1090 - avant 1116

  •  
    n.c.

  •  
    Lettre

  •  

    Anselmo, reverendo Cantuariensium archiepiscopo(1), Ivo, humilis Ecclesiae Carnotensis servus, pro modulo sibi collato fidelium orationum munus.

    Quamvis placuerit ei qui te invitavit ut tibi non alta quaerenti diceret(2) : « Ascende superius », non tamen ideo credimus paternitatem tuam, nulli religioso onerosam, minus esse memorem eorum quos aliquando in Christo dilexerat, vel a quibus pro Christo aliquod obsequium fraternitatis acceperat(3). Quod tamen si aliquando ex quotidiana ecclesiasticorum negotiorum instantia(4) contingeret, tamen non immemores nostri, parvitatis nostrae memoriam tuae sublimitati quibus possumus vehiculis ad mentem reducimus(a), utpote qui tuis desideramus orationibus fulciri et copiis si necesse fuerit relevari. Adstitimus enim hoc anno pro multa in te benivolentia monachis Beccensibus contra Molismenses(5), quantum ratione et auctoritate suffragante potuimus. Et jam de Pixiacensi monasterio plenam per nos consecuti fuissent justitiam, nisi quod prius affectant regis captare benivolentiam. De caetero commendo paternitati tuae fratrem Rothardum(b) praesentium latorem, per obedientiam confratrum ad partes istas directum, ut in quo indiguerit consilio eum munias et auxilio. Si autem servitium nostrum in aliquo tuae sanctitati fuerit commodum, obedituro praecipe. Vale.


  •  
    reducere curamus éd. L, reducere AMT 
  •  
    Rohardum T.

  •  
    Anselme fut archevêque de Cantorbéry de 1089 à sa mort le 21 août 1109.
  •  
    Luc. 14, 10.
  •  
    Anselme avait été avant 1078, en même temps qu'Yves, à l'abbaye du Bec, dont il devint abbé, voir lettre 9.
  •  
    D'après II Cor. 11, 28.
  •  
    Pour les détails de cette affaire voir lettre 9.

  •  
    Avranches, BM 243, 28v
  •  
    Montpellier, Ecole de médecine H 231, 18
  •  
    Troyes, BM 1924, 3v-4
  •  
    Lettres de saint Ives évêque de Chartres traduites et annotées par L. Merlet, Chartres, 1885,

  •  

    À Anselme, révérend archevêque de Cantorbéry, Yves, humble serviteur de l'Église de Chartres, la faveur de fidèles prières selon les moyens qui lui ont été accordés.

    Bien qu'il ait plu à celui qui t'a invité de te dire à toi qui ne cherchais pas les places élevées : « Monte plus haut », nous ne croyons cependant pas que ta paternité, qui n'est pesante pour aucun religieux, ait moins de souvenir de ceux qu'elle avait un jour aimés dans le Christ ou de qui elle avait pour le Christ reçu quelque service fraternel. Si cependant cela advenait quelquefois à cause de la pression quotidienne des affaires ecclésiastiques, nous qui ne sommes toutefois pas oublieux de nos intérêts, nous rappelons à l'esprit de ta sublimité le souvenir de notre petitesse par les moyens que nous pouvons, nous qui désirons être fortifié de tes prières et relevé par tes secours si c'est nécessaire. Car cette année, en raison de notre grande bienveillance à ton égard, nous avons prêté notre assistance aux moines du Bec contre ceux de Molesme, autant que nous l'avons pu avec l'aide de la raison et de l'autorité. Et ils auraient déjà grâce à nous obtenu pleine justice au sujet du monastère de Poissy, s'ils ne prétendaient pas capter d'abord la bienveillance du roi. Par ailleurs je recommande à ta paternité le frère Rohard porteur de la présente, envoyé vers ces régions par obéisance à ses confrères, pour que tu le fortifies de ton aide et conseil là où il en aura besoin. Et si notre service pouvait être utile en quelque chose à ta fraternité, commande à qui est prêt à obéir. Adieu.

Informations

Acte

admin ydc (IRHT), dans  Yves de Chartres

Lettres d'Yves de Chartres, éd. G. Giordanengo (agrégée de l'Université), éd. électronique TELMA (IRHT), Orléans, 2017 [en ligne], acte n. 20976 (yves-de-chartres-39), http://telma-chartes.irht.cnrs.fr/yves-de-chartres/notice/20976 (mise à jour : 21/09/2017).