« yves-de-chartres-37 »


Général

  •  
    Yves, évêque de Chartres

  •  
    Robert [d'Arbrissel]

  •  
    après 1094 - avant 1095

  •  
    [1094-1095]

  •  
    Lettre

  •  

    Ivo, Carnotensis(a) ecclesiae servus, Roberto(1), in Christo dilecto fratri, memorem esse uxoris Loth(2).

    Gloria misericordi et sapienti Deo, qui cor tuum inanitum inflatum sagittis acutis(3) vulneravit(b) et ad tantam humilitatem perdomuit ut jam ad petras montium(4) confugias et ab ira Agni abscondi(5) desiderans ab eis viam salutis(6) ardenter inquiras. Et quia decorem domus Dei diligere(7) et de valle lacrimarum ascendens(8) canticum graduum(9) cantare coepisti, quod ipse per te nosti, solum hoc superest ut cum Apostolo(10) « quae retro sunt oblitus in anteriora te extendas », donec ad montem Bethel virtutum ascensione pervenias(11), ubi dilectum saepe fugientem(12) desiderii lacrimis prosequaris et aliquando revertentem interni amoris brachiis complectaris.

    Sed quis sit aptus vitae modus vel quis locus ad ambulandum in via Dei(13) sit eligendus, sic affecto uti nunc es, nec tua fraternitas quaesivit, neque ipse scire possum, nisi me pulsante(c) ad ostium cordis tui tuos aestus ipse proferres et(d) in quo vetus homo(14) resistat, quominus novum hominem perficias, simpliciter aperires. Quod licet(e) aliqua ratione impediente ad(f) praesens fieri non contingat, Deum tamen pro amabili fraternitate tua rogabo ut qui in pectore tuo templum suum inchoavit ipse(g) perficiat(15), simul exhortans ut certum vitae modum quem Deus tibi inspiraverit eligas, in quo humilitatis viam sub oboedientiae freno insistas et experimento simul et exemplo vitae tuae moderamen addiscas. Sic enim decens est ut, ab imis inchoans, ad summa proveharis, non ut, a summis incipiens, ad ima dilabaris(16). Quod cum nostris temporibus de quibusdam ipse videris et de quibusdam ipse audieris, exemplo illorum te oportet esse correctum ut non simile incurras(h) retrogradationis opprobrium. Plumesce igitur in nido, antequam voles in altum(17), ut solidatis virtutum pennis possis alas in activae vitae moderatione deponere et easdem in altitudinem contemplationis elevare(18). Vale.

    Apud(i) fratrem Lambertum habe me excusatum, quia nondum mihi scribere licuit quae voluit. Scribam autem quae Deus donaverit, cum mihi opportunum fuerit.


  •  
    Carnotensis...servus om.
  •  
    vulneratum J 
  •  
    postulante J 
  •  
    et...aperires om.   J
  •  
    om.
  •  
    quamvis ad J 
  •  
    om.
  •  
    om.
  •  
    phrases om. JV.

  •  
    Voir lettre 34.
  •  
    Luc. 17, 32, memores estote uxoris Lot.
  •  
    Is. 5, 28 ; Ps. 44, 6 ; Prov. 25, 18.
  •  
    Apoc. 6, 15, in petris montium.
  •  
    Apoc. 6, 16.
  •  
    Act. 16, 17 et passim.
  •  
    Ps. 25, 8.
  •  
    Ps. 83, 6-7.
  •  
    Titre des psaumes 119 à 133. Voir l'adresse de la lettre 11.
  •  
     Phil. 3, 13.
  •  
    Jos. 16, 1, quae ascendit [...] ad montem Bethel.
  •  
    D'après Cant. 8, 14.
  •  
    D'après Ps. 127, 1 et passim.
  •  
    Rom. 6, 6. Avec l'opposition vieil homme, homme nouveau : Eph. 4, 22-24 ; Col. 3, 9-10.
  •  
    Cette proposition est construite à partir d'expressions pauliniennes, Phil. 1, 6 ; II Cor. 6, 16 et 8, 6.
  •  
    Métaphore très fréquente chez les écrivains ecclésiastiques.
  •  
    Job, 39, 26, Numquid per sapientiam tuam plumescit accipiter, expandens alas suas ad austrum ? commenté par Grégoire le Grand, Moralia in Job, 31, 46, qui emploie aussi l'expression virtutum plumas.
  •  
    Ambroise, Hexaemeron, V, 15, 51, explique à propos du vol des grues : hunc etiam volantes ordinem servant et hac moderatione omnem laborem allevant.

  •  
    Avranches, BM 243, 27v-28
  •  
    Montpellier, Ecole de médecine H 231, 17rv
  •  
    Jesus College, Q.G.5, 35rv
  •  
    Vatican, Reg. Lat. 147, 5v
  •  
    Troyes, BM 1924, 79rv
  •  
    Auxerre, BM 69, 11v-12

  •  

    Yves, serviteur de l'Église de Chartres, à Robert, son cher frère dans le Christ, se souvenir de la femme de Loth.

    Gloire à Dieu miséricordieux et sage, qui a blessé de ses flèches acérées ton cœur vide enflé d'orgueil et l'a réduit à une telle humilité que désormais tu te réfugies vers les pierres des montagnes et que, cherchant à te garder de la colère de l'Agneau, tu leur demandes avec ardeur la voie du salut. Et parce que tu as entrepris d'aimer la beauté de la maison de Dieu et, en t'élevant au-dessus de la vallée de larmes, de chanter le cantique des degrés, comme tu l'as compris de toi-même, il te reste simplement, oublieux avec l'Apôtre de ce qui est derrière toi, à te diriger vers ce qui est devant toi jusqu'à ce que tu parviennes, en gravissant les vertus, à la montagne de Béthel où tu puisses poursuivre avec les larmes du désir le bien-aimé souvent enfui et, quand il lui arrive de revenir, où tu l'enlaces des bras de l'amour intérieur.

    Mais quel est le mode de vie adapté et quel est, pour quelqu'un de disposé comme tu l'es maintenant, le lieu à choisir afin de marcher dans la voie de Dieu, ta fraternité ne me l'a pas demandé et moi-même je ne peux te le dire sauf si, tandis que je frappe à la porte de ton cœur, tu n'exprimes personnellement les bouillonnements de ton cœur et si tu ne dévoiles simplement en quoi le vieil homme résiste, empêchant de parfaire l'homme nouveau. Même si, pour quelque raison qui y fait obstacle, cela ne peut se produire pour le moment, je demanderai cependant pour ton aimable fraternité à Dieu qui a en personne commencé à construire son temple dans ton cœur de le terminer, en t'exhortant en même temps à choisir le mode de vie stable que Dieu t'aura inspiré, dans lequel tu gardes la voie de l'humilité sous le frein de l'obéissance, et à apprendre à conduire ta vie à la fois par l'expérience et par l'exemple. Il convient en effet, en commençant par le bas, de se transporter vers les sommets et non, en commençant par les sommets, de glisser vers le bas. Comme tu as de toi-même vu et de toi-même entendu que c'est ce qui est arrivé à certaines personnes à notre époque, il te faut te corriger à leur exemple, pour ne pas encourir semblable opprobre d'un retour en arrière. Couvre-toi donc de plumes dans le nid avant de t'envoler vers les hauteurs, pour pouvoir, une fois affermies les plumes des vertus, abaisser tes ailes dans la sage conduite de la vie active et les élever vers les hauteurs de la contemplation. Adieu.

    Présente mes excuses au frère Lambert, parce qu'il ne m'a pas encore été possible de lui écrire ce qu'il voulait. Mais je lui écrirai ce que Dieu m'aura suggéré quand j'en trouverai le moment.

Informations

Acte

admin ydc (IRHT), dans  Yves de Chartres

Lettres d'Yves de Chartres, éd. G. Giordanengo (agrégée de l'Université), éd. électronique TELMA (IRHT), Orléans, 2017 [en ligne], acte n. 20974 (yves-de-chartres-37), http://telma-chartes.irht.cnrs.fr/yves-de-chartres/notice/20974 (mise à jour : 21/09/2017).