« yves-de-chartres-11 »


Description

  •  
    Yves, évêque de Chartres

  •  
    Gonthier, prêtre

  •  
    après 1090 - avant 1116

  •  
    n.c.

  •  
    Lettre

  •  

    Ivo, humilis Carnotensium episcopus, Gontherio(1)(a), fratri et compresbytero ascendenti a convalle lacrymarum(2), intense cantare canticum graduum(3).

    Gaudeo te quasi postliminio rediisse, gratias agens protectori nostro cujus misericordia te protexit etiam per marina discrimina(4). Nunc ergo, quia incolumis es redditus fratribus tuis, licet desiderio internae quietis omnibus prodesse non possis, tamen vel paucis prodesse non graveris. Unde moneo fraternitatem tuam ut ad ecclesiam Gornacensem(5) beatae semper Virginis transeas, ubi et desideratae quieti vacare et aliquorum fratrum saluti poteris providere. De caetero ora pro me, frater charissime, ne remigantem in altitudine maris tempestas submergat me(6). Vale.


  •  
    Gunherio A, Gonherio M.

  •  
    J. Leclercq pense qu'il s'agit du chanoine de Saint-Quentin à qui est adressée la lettre 106, livre 3, d'Anselme de Cantorbéry, PL 159, col. 143.
  •  
    Ps. 83, 7.
  •  
    Titre des Psaumes 119-133, dits graduels.
  •  
    Per marina discrimina, Augustin, Confessions, 6, 1, 1, éd. P. de Labriolle,p. 117. Même expression lettres 207, 215.
  •  
    Gournay-en-Bray (cant., arr. Dieppe, Seine-Maritime). L'église dépend de la prévôté de Normandie. Sur les possessions de l'évêché de Chartres dans la prévôté, voir lettre 6.
  •  
    D'après Ps. 68, 3.

  •  
    Avranches, BM 243, 15
  •  
    Montpellier, Ecole de médecine H 231, 8v

  •  

    Yves, humble évêque des Chartrains, à Gonthier, frère et collègue prêtre qui s'élève de la vallée de larmes, chanter intensément le cantique des degrés.

    Je me réjouis que tu sois revenu comme d'un exil, rendant grâce à notre protecteur dont la miséricorde t'a protégé même à travers les périls de la mer. Maintenant donc, puisque tu es rendu sain et sauf à tes frères, même si, aspirant à la tranquillité intérieure, tu ne peux être utile à tous, il ne te pèsera cependant pas trop d'être utile à quelques-uns. Aussi conseillé-je à ta fraternité de te rendre à l'église de Gournay dédiée à la bienheureuse toujours Vierge, où tu pourras et te livrer à la tranquillité désirée et pourvoir au salut de quelques frères. Par ailleurs prie pour moi, frère très cher, de peur que la tempête ne me submerge pendant que je rame en haute mer. Adieu.

Informations

Document

admin ydc (IRHT), dans  Yves de Chartres

Lettres d'Yves de Chartres, éd. G. Giordanengo (agrégée de l'Université), éd. électronique TELMA (IRHT), Orléans, 2017 [en ligne], acte n. 20948 (yves-de-chartres-11), http://telma-chartes.irht.cnrs.fr/en/yves-de-chartres/notice/20948 (mise à jour : 29/06/2018).